M6 déclenche la colère chez les artisans fleuristes
06/02/2018
Jour de Fleur'aison
Créations florales par l’équipe de « Jour de Fleur’aison », artisans fleuristes.
07/02/2018

Rénald, Artisan Fleuriste en colère écrit à M6

La lettre ouverte de Rénald à M6

A l’annonce de l’émission sur M6, c’est une vague de colère sur Facebook qui soulèvent les Artisans Fleuristes.
Une colère déclenchée par le besoin d’être respecté !
Rénald, Artisan Fleuriste, s’est indigné avec une lettre ouverte à M6 que nous avons envie de partager ici.

« Bonjour Messieurs dames

Une année de plus vous allez salir mon métier qui est artisan fleuriste.
Aujourd’hui vous avez mis en colère ma profession.
Dans vos reportages vous faites un confondus entre les grandes enseignes de la fleur type jardin des fleurs Monceau fleurs et les petits artisans comme moi.

Aujourd’hui je pense qu’il est temps pour vos journalistes de descendre sur le terrain en dehors de Paris de venir en province. Moi je suis un artisan qui habite BREUILLET en Charente-Maritime.

Aujourd’hui pour me ravitailler en fleurs je suis obligé de descendre sur Bordeaux ou bien remonter sur Niort. malheureusement cela représente 1h45 de route, et malheureusement l’autoroute n’est pas gratuit, et encore malheureusement mon camion ne roule pas l’eau avec toutes les augmentations concernant le carburant et les autoroutes nous sommes malheureusement dans l’obligation de répercuter les frais. À l’occasion de cette Saint-Valentin vous avez une année plus, faire un mélange entre les artisans les supermarchés de la fleur et les supermarchés.

Aujourd’hui moi Rénald Barbot artisan fleuriste créateur je vais devoir une fois deux plus expliquer à mes clients que vos journalistes ont tiré les grandes lignes de mon métier. Je vous propose donc de venir me rencontrer ne serait-ce que passer une semaine et voir ce qu’est réellement le métier de fleuriste.

Aujourd’hui moi en tant que artisan fleuriste, La rose rouge que je vendrai à la Saint-Valentin, je vais la payer 2,69 € hors-taxes. Alors arrêtez de nous faire passer pour des voleurs sans savoir qu’une rose rouge de belles qualités met 60 jours à pousser et que malheureusement entre les fêtes de fin d’année et la Saint-Valentin il n’y a pas 60 jours. J’en ai marre de voir des journalistes qui reste dans leur cercle parisien sans venir voir ce qu’il se passe dans les petites villes de Province.

Dans l’attente d’une réponse de votre part je me tiens à disposition afin de vous montrer réellement le métier de fleuriste. Rénald Barbot un artisan Fleuriste en colère »

Rénald, Artisan Fleuriste à Breuillet 

Rénald traduit ici la pensée de centaines de fleuristes qui ont mis cette photo de profil en signe de contestation 

De nombreux fleuristes donnent leur avis sur la page de Capital: https://www.facebook.com/capital.m6/
pour faire entendre leurs voix……